Une nouvelle usine Skretting en Equateur soutient la croissance de la filière d’élevage de la crevette

7 juillet 2017

Skretting Equateur souligne son engagement à long terme en permettant au pays de poursuivre l’essor de sa production de crevette grâce à une nouvelle usine.

L’Equateur est une nation leader dans l’élevage de crevettes et l’un des plus gros producteurs mondiaux avec des exportations grandissantes vers de nombreux marchés dont les Etats-Unis, l’Asie et l’Europe. Pour soutenir cette croissance, Skretting Equateur a le plaisir d’annoncer que sa nouvelle usine est en cours de construction : d’un budget de 65 millions de dollars, elle aura une capacité annuelle de production de 470.000 tonnes d’aliments et sera située à Duran.

L’usine de 3,5 hectares sera construite en plusieurs étapes et selon les dernières normes technologiques et environnementales. La première phase de la construction sera terminée au 1er semestre 2018 ; l’usine complète, quant à elle, sera terminée en 2019.

L’usine permettra à Skretting Equateur de pouvoir répondre à la forte demande en provenance d’Equateur et du Pérou.

« Nous étions la première société en Equateur avec une usine d’aliments dédiée à l’aquaculture. Parallèlement, Skretting a bénéficié de plus de 25 années de recherche et développement en nutrition et dans le domaine de la santé et travaille en étroite collaboration avec de nombreux éleveurs ce qui lui a donné une vision inestimable sur les besoins et les ambitions spécifiques du marché. La nouvelle usine et l’augmentation de notre capacité globale de production d’aliments ne sont pas seulement un nouvel investissement excitant pour l’histoire de Skretting Equateur mais viennent également au bon moment pour une filière d’élevage de crevette en plein essor qui continue à capitaliser sur la demande sans précédent de produits de crevette de grande qualité et produits de manière responsable » déclare Carlos Miranda, Directeur Général de Skretting Equateur.

Miranda ajoute : « La crevette d’élevage est la 2ème plus grosse exportation (hors pétrole) de l’Equateur et joue un rôle vital dans l’économie du pays. Le professionnalisme croissant de la filière est le reflet de l’augmentation constante de sa demande pour des aliments de plus grande qualité et l’introduction de nouvelles technologies de gestion de l’alimentation automatisée que Skretting promeut en Equateur et auprès de ses marchés export. Nous notons ainsi que de plus en plus d’éleveurs de crevette s’éloignent des aliments classiques au profit des bénéfices obtenus en associant une nutrition de grande qualité à des procédures précises de gestion de l’alimentation. »

Skretting ARC, le Centre de Recherches Aquacole de Skretting, a analysé une quantité infinie d’aspects liés à la gestion des aliments pour crevettes, avec un focus croissant sur la définition de la meilleure composition en nutriments de ses aliments et du nombre optimal de nourrissages. En contrôlant la qualité des aliments et la prise alimentaire, Skretting prouve qu’il est possible de diminuer l’indice de conversion tout en apportant une meilleure croissance et des taux de survie plus élevés.

Elément supplémentaire de son engagement auprès des éleveurs de crevette équatoriens, Skretting continue de travailler avec ses clients pour démontrer l’importance de la qualité de l’aliment et d’une bonne alimentation lors des premières étapes du cycle de vie ainsi que la façon dont la croissance doit être optimisée à partir de la génétique de leurs stocks de crevettes.