Couvrir la pénurie de matières premières

Face à l'augmentation constante de la population mondiale, l'aquaculture est observée avec un intérêt grandissant en tant que fournisseur de protéines capables de nourrir le monde. Parce que Skretting est le leader mondial en alimentation aquacole, nous sommes conscients d'avoir un rôle important à jouer. Selon les prévisions, la production aquacole devrait augmenter de 30 millions de tonnes, ce qui signifie un besoin supplémentaire de 45 millions de tonnes de matières premières. Mais d'où proviendront-t-elles ? Dans cette série d'articles, nous approfondissons nos activités dans ce domaine, explorant de nouveaux ingrédients et certains de nos principaux partenariats.

Partie VIII : Introduction de FEED-X

Le Projet X est un accélérateur de systèmes d'entreprise fondé par le WWF, pour aider les organisations à surmonter les changements difficiles dans leur programme de développement durable. Son objectif est d'aider des pans entiers de l'industrie à changer, ensemble, progressivement, leur performance en matière de développement durable. L'ambition du projet X est de mettre en œuvre deux programmes pilotes, FEED-X et GAVI-X, d'ici à 2020.

La vision de FEED-X, le premier programme pilote, est d'éliminer les obstacles à une alimentation durable et abordable d'ici 2030. L'accent est mis sur l'approvisionnement, la mise à l'essai, le financement et la mise à l'échelle d'ingrédients alimentaires de substitution, comme les protéines et l'huile, dans l'industrie mondiale de l'alimentation animale. L'objectif ambitieux de ce projet est d'amener 10 % de l'industrie mondiale de l'alimentation animale à adopter d'autres ingrédients alimentaires dans les chaînes de valeur, dont celle de l'aquaculture et des espèces terrestres.

Skretting + Project X = FEED-X

C'est là qu'intervient Skretting – en tant que principal partenaire commercial de ce projet en alimentation aquacole, focalisé sur le saumon et la crevette. En collaboration avec le projet X, Skretting soutiendra la mise à l'échelle de FEED-X des meilleurs innovateurs de leur catégorie (jusqu'à neuf) dans la chaîne de valeur des aliments aquacoles.

Le défi d'innovation FEED-X sera officiellement lancé début 2019 et invitera les innovateurs à proposer des idées susceptibles de transformer la performance de développement durable dans la chaîne de valeur aquacole.

Le projet X s'appuie également sur une approche multipartite pour garantir la rigueur technique et l'indépendance tout au long du projet ; il fait appel à l'expertise multidisciplinaire notamment du monde universitaire, des ONG, de l'innovation et de l'industrie (en amont et en aval de la chaîne logistique depuis Skretting). Leurs partenaires stratégiques sont le WWF, l'Université de Cambridge, KIC Climat, Thompson Reuters, le réseau One Planet de l'ONU et le BSR (Business for Social Responsibility), réseau mondial d'entreprises et d'expertise dédié au développement durable.

En savoir plus sur le projet X

Le deuxième programme pilote, GAVI-X, a pour objectif radical de réduire le nombre d'enfants non et sous-immunisés de 15 millions par an en 2016 à 10 millions en 2020, tout en réduisant de moitié les impacts environnementaux.

Ces deux projets pilotes servent à construire les bases essentielles du projet X, qui définira les 10 points d'intervention à impact maximal dans les chaînes de valeur mondiales, qu'il faut traiter pour infléchir les courbes de la biodiversité et des émissions de gaz à effet de serre. Bien que cette stratégie nommée « 10 sur 10 » sera lancée en 2020, le rapport et le recrutement commenceront dès début 2019.

Unable to watch video

Please change cookie settings to watch this video.

Change cookie settings

Autres articles

Nos besoins en alimentation augmentent, mais d’où proviendra-t-elle ?

Tout comme l'eau et l'air, la nourriture est essentielle à la vie, mais l'extension de nos ressources alimentaires a atteint ses limites.

En savoir plus

Le défi de l'aquaculture à l'horizon 2050

Sources essentielles de nourriture, de revenus et de moyens de subsistance pour des millions de personnes, les produits de la mer ont une importance mondiale indéniable.

En savoir plus

Qu'entendons-nous par "nouveaux ingrédients" ?

Les matières premières utilisées dans les aliments aquacoles étaient traditionnellement basées sur les pêches sauvages (farine et huile de poisson) et les cultures agricoles (comme la farine de soja).

En savoir plus