Les aliments contiennent-ils des hormones de croissance ou des antibiotiques ?

Les hormones de croissance ne sont pas utilisées dans les aliments Skretting. De plus, les aliments Skretting ne contiennent pas d'antibiotiques sauf s'ils ont été prescrits par un vétérinaire assermenté dans le cadre du traitement d'une maladie spécifique. Les aliments médicamenteux ne peuvent être donnés que sur prescription.

La filière aquacole a fait des progrès considérables quant à sa diminution des antibiotiques ces deux dernières décennies. Sur le marché total des antibiotiques en Norvège par exemple, la consommation humaine compte pour 88 %, l'élevage d'animaux terrestres pour 11 % et l'élevage de poissons pour 1 % et cela, malgré les 300.000 tonnes de viande produites et le 1,2 million de tonnes de poissons d'aquaculture (2015).

Cependant, l'augmentation de la résistance antimicrobienne (AMR) est reconnue comme étant l'une des menaces actuelles de santé publique les plus importantes avec, pour preuve, le fait que l'AMR est majoritairement déterminée par la quantité d'antibiotiques utilisée au sein de la société et de la filière agroalimentaire. Skretting pense donc qu'une utilisation judicieuse est cruciale pour la santé humaine ainsi que pour le bien-être et la santé des animaux. A titre d'exemple, nous gérons cette problématique au travers du projet Pincoy ; projet que nous avons créé en collaboration avec des sociétés locales et internationales en vue de réduire l'utilisation d'antibiotiques au sein de la filière salmonicole chilienne tout en apportant une croissance durable mesurable.

Retour au FAQ